Souffle de muse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Souffle de muse

Message par Lydia le Jeu 26 Jan 2012 - 22:49


- Couche toi. Demain tu dois te lever tôt.
- Je sais. Je devrais me coucher. Je suis fatiguée.

La nuit me prend, la nuit
s’engouffre, tient mon corps,
l’esprit, les sens et puis
le souffre, vient la mort.

Ce monde m’a donné
la vie et l’a reprise
immonde, abandonnée,
dérive, méprise,

- Couche toi. Demain ne fera pas défaut.
- Je sais. Je devrai traverser. Je suivrai le gué...

avatar
Lydia
Admin
Admin

Féminin Messages : 1732
Date d'inscription : 08/10/2011

http://lydelune.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Souffle de muse - L'insecte disgracieuse

Message par Lydia le Ven 27 Jan 2012 - 23:43

La nuit passe. Le jour
douloureux me terrasse
​et m'enlace d'un lourd
​et hideux bras de crasse.

​Mise à terre, humiliée,
​je n'ai plus de ciel vers où me tourner.
​Prisonnière et souillée,
​je m'abreuve au fiel des âmes damnées.

​Ma joue touche le sol.
​Mon ventre est meurtri.
​Une mouche s'envole
​et m'entre dans un pli.

​Je vis ! Mais à quel prix ?
​J'accepte la trace des bottes sur mon front
​Je suis marquée à vie.
Insecte en disgrâce, la honte est dans mon sang.


Dernière édition par Dial.e le Dim 5 Fév 2012 - 8:58, édité 1 fois
avatar
Lydia
Admin
Admin

Féminin Messages : 1732
Date d'inscription : 08/10/2011

http://lydelune.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Souffle de muse - Le mort vivant

Message par Lydia le Dim 29 Jan 2012 - 3:57


Aujourd’hui un ami
m’a raconté ma vie lorsque je t’ai connu.
C’est incroyable.

Je me souviens de tout
mais pas de toi.
Et pas des instants passés avec toi.

Je t’ai rayé de ma carte.

Ensuite les souvenirs sont revenus.
Je me souviens...

Lorsque tu es parti
La douleur de ton départ
L’insupportable absence

Je ne pouvais pas
te savoir loin de moi
sans moi
avec une autre que moi

Je t’ai tué
Et j’ai tué ton souvenir.
avatar
Lydia
Admin
Admin

Féminin Messages : 1732
Date d'inscription : 08/10/2011

http://lydelune.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Souffle de Muse - Le dernier mot

Message par Lydia le Mar 31 Jan 2012 - 18:53

Mon esprit s’évapore.
Des pans entiers de lucidité se détachent
tandis que je tombe
drapée de néant.

L’odeur est sans saveur
Le coeur s’est arrêté
La peur a disparu
le corps ne souffre plus.

Quelques vagues douleurs
me parviennent encor
en un lointain écho...
des rumeurs

D’un dos,
de dents,
de jambes,

d’un souvenir à peine sensible

Le sifflement du silence
emplit mon existence.

une froide chaleur
ferme le dernier mot
qui me relie encore
au monde des vivants :

éveil
avatar
Lydia
Admin
Admin

Féminin Messages : 1732
Date d'inscription : 08/10/2011

http://lydelune.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souffle de muse

Message par Zlowa le Mer 1 Fév 2012 - 13:24

Je passe pour dire que c'est magnifique, le rythme les mots et tout et tout emoticchapeau mais discrètement pour pas effrayer la muse ^^
avatar
Zlowa
Pisteur de satellites
Pisteur de satellites

Féminin Messages : 253
Date d'inscription : 20/11/2011

http://leblogdezlowa.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Souffle de Muse - Entre hier et aujourd’hui

Message par Lydia le Mer 1 Fév 2012 - 19:05

Merci Zlowa !

Debout, debout,
la berceuse du matin,
debout, debout,
fait un signe de la main

Debout, debout,
le radio-réveil sussure,
debout, debout,
la rangaine qui rassure

De sa voix habituelle
elle dit les mêmes mots
d’une même ritournelle
inlassable, douce et belle

Debout, debout,
c’est l’hiver, la neige est là,
debout, debout,
faits divers : un mort de froid

Debout, debout,
le chômage a augmenté
Debout, debout,
la TVA va grimper

Tout va bien, c’est un beau jour
qui ressemble au jour d’hier,
mêmes chiffres, mêmes discours,
dansent, dansent les précaires

Debout, debout,
On se raquette, on se vole
Debout, debout,
On se suicide, on s’immole

Debout, debout,
Youp là boum, qu'est-ce qu'on rigole,
Debout, debout,
à cette folle farandole

Dans mon oreiller bleuté,
plein des rides de ma nuit,
je m'enfonce pour mieux sauter
dans ce nouvel aujourd'hui.

avatar
Lydia
Admin
Admin

Féminin Messages : 1732
Date d'inscription : 08/10/2011

http://lydelune.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souffle de muse

Message par kokokaine le Mer 1 Fév 2012 - 20:23

Beaucoup de réveil, le jour et la nuit sont très présent dans tes textes ! Une phase d'éveil ? réveil de la conscience et de l'inconscient ? l'apprentissage de la vie !
jolis textes, belle mélodie de phrases !
Que dire de plus ^^ !

(Petit chipotage ^^ : sur le dernier texte "entre hier et aujourd'hui", au 4ième paragraphe, la phrase fais divers : un mort de froid, m'interpelle, j'aurai vue un mort par le froid ^^)
avatar
kokokaine
Traceur de comètes
Traceur de comètes

Féminin Messages : 653
Date d'inscription : 08/10/2011

http://www.coragraph.fr

Revenir en haut Aller en bas

Souffle de Muse - Décombres

Message par Lydia le Ven 16 Mar 2012 - 22:18


Je regarde les étoiles
Elles brillent toujours autant

Le jour s’est levé ce matin
pour me dire que tout allait changer
J’ai fait celle qui n’y croyait pas

Au fond de moi je sais
que la porte se ferme sur un présent
aux couleurs de passé

Le futur est déjà loin devant
et il ne m’attend pas
Il marche
sans se retourner

Je ne vais plus pouvoir
rester dos au mur
me chauffant les épaules
à la braise de la pierre

La maison s’effondre et demain
elle sera décombres

Je dois faire le premier pas

avatar
Lydia
Admin
Admin

Féminin Messages : 1732
Date d'inscription : 08/10/2011

http://lydelune.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Quand la nuit vient...

Message par Lydia le Sam 17 Mar 2012 - 15:22

Depuis que je suis née je fais ce rêve étrange
Où mon âme et mon corps s’élèvent comme un ange,
Où la voûte céleste enluminée m'appelle,
Ô, l'astre de la nuit, et où j’ouvre mes ailes.

Rien, des larmes secrètes des rues emmurées
Ni des combles enfouis aux souvenirs usés,
Rien, des câbles en vagues mouillant les maisons,
Ne me retient alors, ni même une raison.

Les façades s'écartent, les toits se dérobent.
Telle une ancre lancée vers les nuages sombres,
Les lampes projettent mon ombre vers le ciel.
Je décolle, tirée d'un trait immatériel.

Je tends un bras limpide et la lune attentive
S'en empare aussitôt. D’une touche lascive
Elle peint sur ma peau les reflets d’un soleil
Masqué par une terre bouffie de sommeil.




Dernière édition par Dial.e le Sam 17 Mar 2012 - 17:58, édité 1 fois
avatar
Lydia
Admin
Admin

Féminin Messages : 1732
Date d'inscription : 08/10/2011

http://lydelune.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souffle de muse

Message par euka le Sam 17 Mar 2012 - 16:40

J'adore les alexandrins bounce

Le 4eme vers de la strophe 1 me parait louche avec son O - je le comprend pas trop...
avatar
euka
Concepteur d'astres
Concepteur d'astres

Masculin Messages : 1226
Date d'inscription : 27/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souffle de muse

Message par Lydia le Sam 17 Mar 2012 - 18:13

En effet, J'ai cru remarquer que tu les aimes ^^

Le Ô vocatif

Dans "La Fin de Satan"... ET NOX FACTA EST

Antres noirs du passé, porches de la durée
Sans dates, sans rayons, sombre et démesurée,
Cycles antérieurs à l’homme, chaos, cieux,
Monde terrible et plein d’êtres mystérieux,
O brume épouvantable où les préadamites
Apparaissent, debout dans l’ombre sans limites,
Qui pourrait vous sonder, gouffres, temps inconnus !


Dans mon texte :

la voûte céleste, enluminée (par la lune) m'appelle,
Ô, l'astre de la nuit (je t'adore pour cela), ....

avatar
Lydia
Admin
Admin

Féminin Messages : 1732
Date d'inscription : 08/10/2011

http://lydelune.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souffle de muse

Message par euka le Sam 17 Mar 2012 - 22:24

J'avais bien reconnu ce Ô (même si tu as édité pour rajouter l'accent cyclops ) mais tu aurais écrit un truc comme Vers l'astre ... ça m'aurait moins fait bizarre.
Je critique, je critique ... alors que je sais même pas faire aussi bien emoticfusee
avatar
euka
Concepteur d'astres
Concepteur d'astres

Masculin Messages : 1226
Date d'inscription : 27/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souffle de muse

Message par Cadet Philhamel le Sam 17 Mar 2012 - 23:56

vocatif , je note ça
pas facile à replacer entre la poire et le fromage
mais je sens que je vais m eclater avec ce mot
"Ô , belle et agréable est la muse de lydia"
avatar
Cadet Philhamel
Pisteur de satellites
Pisteur de satellites

Masculin Messages : 315
Date d'inscription : 17/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souffle de muse

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum